CRÉATEUR D’ÉTOILES (Olaf Stapledon) – Une Divine Comédie Immanente

Créateur d’étoiles est un chef d’œuvre parmi les plus grandes œuvres de la science fiction. Salué par des auteurs essentiels de la science fiction, le roman étend son influence jusqu’aux oeuvres de space opera les plus spéculatives d’aujourd’hui.

Dans son introduction à la publication du roman dans la collection prestigieuse des SF Masterworks, Brian Aldiss, le grand auteur et critique de la science fiction, déclare:

Créateur d’étoiles est le livre le plus merveilleux que j’ai jamais lu”.

Arthur C. Clarke, pour sa part, a affirmé que Créateur d’étoiles est

“probablement l’œuvre d’imagination la plus puissante jamais écrite”.

Parmi les œuvres fondatrices de la science fiction, Créateur d’étoiles marque l’essor spéculatif, le moment où la science fiction prend pleinement conscience de son amplitude imaginative et conceptuelle. C’est un roman d’une puissance d’invention extravagante et d’un sense of wonder démesuré.

Malgré son classicisme et sa facture austère et intransigeante, qui peuvent rebuter le lecteur venu pour chercher le simple divertissement, Créateur d’étoiles reste étrangement contemporain.

Dans son mouvement de la Terre à travers les multiples mondes créés jusqu’à la vision d’un absolu figuré imaginativement comme personnage conceptuel (le titulaire “créateur d’étoiles”) et son retour sur terre, le narrateur nous présente un parcours dantesque mais dé-transcendantalisé, une Divine Comédie immanente.

En ce qui concerne la philosophie contemporaine de pointe, je peux citer deux livres récents (2018) qui suivent le même parcours et qui constituent des chefs d’oeuvre dans leur genre: “L’Immanence des vérites” par Alain Badiou et “Tétralogos” par François Laruelle.

C’est deux livres étant difficiles d’accès je renvoie à mes recensements respectifs, qui ont essayé d’exposer leur parcours commun, malgré les grandes différences conceptuelles:

MON PARCOURS DE L’IMMANENCE DES VÉRITÉS: Intensités philosophiques et langage des infinis | AGENT SWARM (wordpress.com)

FRANCOIS LARUELLE ET LA SCIENCE FICTION RADICAL: texte complet | AGENT SWARM (wordpress.com)

Pendant ma discussion de chacun de ces deux livres de philosophie Créateur d’étoiles constituait ma référence imaginative implicite, mais il m’était impossible d’y incorporer une discussion explicite du roman de Stapledon. Ce sera un projet pour une autre occasion.

Donc si vous voulez lire la science fiction à l’état pur, il faut lire ce livre hors norme. Brian Aldiss nous conseille même de le lire plusieurs fois:

“Le roman garde sa puissance d’émerveillement à travers des lectures répétées et en récompense pleinement son étude”.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s